Qui sommes-nous?

Some picture

 

Description:

L’ACDS est une association à but non lucratif, créée en 1995. Depuis plus de 20 ans, elle a pour principale vocation d'organiser des formations, qui permettent de prévenir des dangers liés à l'arme blanche. Elle donne également une solution au citoyen, lui permettant ainsi de faire face à une agression commise avec ou sans arme.

Fonctionnement:

L'ACDS fonctionne à deux niveaux, pratiquant et moniteur : il n'existe pas de grade ou de qualification intermédiaire. Aucun bagage en sport de combat et/ou art martial n'est requis. Les cours s'effectuent en tenue de ville avec un minimum de protections. Les moniteurs sont formés (à titre gratuit) sous la responsabilité du Directeur Technique de l'association, lui même élu par ces mêmes moniteurs pour une durée de trois ans.

Principes:

Le droit de se défendre est un droit naturel pour tout être vivant. Le citoyen doit cependant apprendre à réagir de façon convenable et adéquate, dans le cadre de la légitime défense. Ainsi une réaction saine à une agression suit le schéma suivant :
- riposter proportionnellement et simultanément à l'attaque
- stopper la riposte lorsque l'attaque est brisée.
- porter assistance à l'agresseur le cas échéant.
- prévenir les secours et les forces de l'ordre.

La self-défense:

La self-defense, c'est être en mesure de sortir d'un mauvais pas dans lequel on s'est mis par manque de chance ou par bêtise. C'est pour cela que la communication est étudiée en tant que première arme. On bénéficie ainsi des outils qui permettent d'éviter la confrontation verbale et physique, tant que c'est possible. La pratique de celle-ci développe également la combativité, afin de pouvoir se défendre de manière efficace.

Ce n'est une activité sportive, mais c'est avant tout une méthode qui permet d'appréhender la sécurité personnelle de manière globale. Comprendre le processus de la violence, être conscient de son environnement. Apprendre à désamorcer une situation mal engagée sans utiliser la force est bien plus utile au quotidien que la pratique d'un sport de combat.